Nomination – Gestionnaire administratif au SRTI

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Le comité exécutif du Collège a procédé à la nomination de M. Alain Michaud au poste de gestionnaire administratif au Service des ressources des technologies de l’information (SRTI), permettant ainsi de pourvoir ce poste qui était vacant.

À l’emploi du Collège depuis 30 ans, M. Michaud cumule 21 ans d’expérience en informatique et 9 ans en gestion des approvisionnements.  Il est titulaire d’un baccalauréat en sciences de la gestion et d’un diplôme de deuxième cycle en administration publique, en plus de détenir une certification informatique ITIL.

Sa grande expérience du milieu collégial et des différents processus administratifs et législatifs de ces secteurs d’activités ainsi que sa solide connaissance des systèmes, des processus d’acquisition, de la sécurité informatique et de laLoi sur la gouvernance et la gestion des ressources informationnelles des organismes publics et des entreprises du gouvernement(LGGRI), constituent des atouts indéniables pour l’équipe déjà en place.

La date d’entrée en fonction de M. Michaud est prévue pour février 2019.

Toutes nos félicitations!


La famille Leroy raconte : le Centre collégial de Mont-Tremblant

Tous les enfants de la famille Leroy ont fréquenté le Centre collégial de Mont-Tremblant. (Photo : Service des communications et du recrutement)

Le Centre collégial de Mont-Tremblant (CCMT) qui, il y a de cela 10 ans, n’était qu’un projet pilote, est aujourd’hui reconnu pour son enseignement de qualité, mais surtout pour son ambiance familiale et chaleureuse si particulière. À travers les années, il a contribué à l’écriture de centaines d’histoires. L’une d’entre elles a particulièrement attiré notre attention : celle de la famille Leroy.

En 2011 est née une tradition spéciale au sein de la famille. En effet, les 4 enfants la composant ont vécu l’expérience unique qu’offre le CCMT. Celle-ci a été des plus complètes puisqu’ils ont étudié tous les programmes offerts. Il y en a donc eu pour tous les goûts!

Tout commence alors qu’il est temps pour Charlotte de faire son entrée au cégep. Comme bien des jeunes sortant tout droit du secondaire en région, elle est emballée de découvrir la vie à la « grand-ville ». Sans hésitation, elle envisage alors quitter son patelin. Mais la réalité a tôt fait de la rattraper! Les coûts et le temps perdus en voyagement, l’énergie gaspillée et les frais de logement lui font finalement réaliser : mieux vaut être raisonnable!

« Je suis vraiment contente que mes parents aient insisté. Des fois, on n’est pas du même avis qu’eux, surtout à cet âge-là. Puis finalement, je suis vraiment contente parce que c’est vraiment le meilleur choix que j’ai pu faire! Je me suis fait des amis incroyables, je parle encore à des profs d’ici et ça m’a permis de m’impliquer d’une manière que je ne pensais pas. Ça m’a permis de développer de l’autonomie, de la débrouillardise, ce que je n’aurais peut-être pas fait ailleurs. Ça m’a fait toucher à d’autres choses que les Sciences nature alors non, je ne regrette pas », s’exclame Charlotte qui a aujourd’hui, fièrement entamé sa 3e année en médecine à l’Université de Sherbrooke.

Quelques années plus tard, c’est au tour de Maxime de vivre « l’expérience CCMT ». Le jeune homme est enchanté d’y débuter sa formation en gestion de commerces. La beauté de la région, les activités de plein-air mais surtout la tranquillité, voilà ce dont Maxime veut profiter!  

« Je fréquente présentement une université à Montréal et la ville, tout ça… ce n’est pas fait pour moi », affirme le jeune homme qui étudie présentement le marketing à l’ESG UQAM.

Depuis le passage de sa sœur, certaines améliorations ont été apportées. Maxime a alors pu profiter d’une belle salle d’étude fonctionnelle et de l’arrivée d’une équipe sportive qui a permis de raviver davantage l’esprit de camaraderie.

En 2017, la tradition de famille se poursuit avec William. Le jeune homme est accueilli au CCMT pour y étudier les Sciences de la nature, tout comme sa sœur aînée. Il apprécie particulièrement le fait qu’il puisse demeurer dans sa belle région tout en étudiant sa passion : la biologie. Tel un poisson dans l’eau, il évolue dans son élément au CCMT! D’ailleurs, lorsque l’on demande à William de décrire le centre collégial, un seul mot lui vient à l’esprit…

« Unique! C’est un peu cliché, mais c’est vraiment vrai parce que j’en parle avec mes amis qui sont à l’extérieur, qui sont en ville et c’est très différent. Ce n’est pas la même dynamique. Le fait qu’on soit moins d’élèves, la proximité avec les profs et le personnel, c’est vraiment une expérience autre », exprime avec enthousiasme le jeune étudiant.

Puis vient le tour de la p’tite dernière, Élisabeth, qui découvre présentement les rudiments des Sciences humaines (profil Individu et société) au CCMT. La cadette montrant un intérêt marqué pour la danse, elle est plus qu’enchantée de pouvoir étudier à proximité de son école. Pour la jeune étudiante de première année, c’est le meilleur des mondes!

« Ça fait 9 ans que je suis à mon école de danse, donc c’est important pour moi de continuer. Surtout que ma professeure de danse m’a donné l’opportunité d’y enseigner », s’exclame fièrement Élisabeth. Le début d’une carrière prometteuse pour la jeune artiste de la famille, sait-on jamais?

À l’unanimité chez la famille Leroy, le CCMT c’est : la proximité, la tranquillité, la beauté de la région mais surtout la chaleur des gens qu’on y rencontre. Ne soyez pas surpris si vos chemins se croisent dans la région au cours des années futures! Peu importe où ils seront rendus dans la vie, tous comptent revenir dans cette belle région, à laquelle ils sont profondément attachés.

La famille Leroy sous les projecteurs

  • Charlotte:
  • Année de graduation : 2013
  • Programme étudié : Sciences de la nature
  • Parcours actuel : 3e année du baccalauréat en médecine à l’Université de Sherbrooke

 

  • Maxime :
  • Année de graduation : 2016
  • Programme étudié : Gestion de commerce
  • Parcours actuel : 1ère année du baccalauréat en marketing à l’Université du Québec à Montréal (ESG)

 

  •  William :
  • Programme en cours : Sciences de la nature
  • Aspirations : études supérieures en biologie

 

  • Élisabeth :
  • Programme en cours : Sciences humaines : profil Individu et société
  • Aspirations : études supérieures (domaine indéterminé à ce jour)

Le Club Richelieu amasse une somme record de 70 000 $ pour le Centre collégial de Mont-Tremblant

C’est sous la présidence d’honneur de M. Benoît Forget (Rona Forget de Mont-Tremblant) que la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme et les membres du Club Richelieu de Mont-Tremblant conviaient la grande communauté au traditionnel souper d’huîtres au prestigieux hôtel Fairmont Tremblant.

Quelque 450 personnes se sont donné rendez-vous à cette occasion pour célébrer collectivement le 10e anniversaire du Centre collégial de Mont-Tremblant qui a vu sa pérennité confirmée à la suite de l’annonce ministérielle du 6 août, où du financement pour un nouveau bâtiment a enfin été accordé.L’ambiance était à la fête et la générosité de toutes les personnes présentes a permis d’amasser la somme de 70 000$ pour soutenir le développement du Centre collégial et de ses étudiants. 

« Je suis sans mots devant l’appui indéfectible, le soutien et l’amour que porte la communauté de Mont-Tremblant pour son centre collégial. Grâce au travail acharné du comité organisateur et aux résultats obtenus, les étudiants du Centre collégial pourront continuer de recevoir une formation de qualité à proximité de leur résidence » a mentionné Carole Marchand, présidente du conseil d’administration de la Fondation.

Une fois de plus, les membres du comité organisateur ont réservé un accueil mémorable aux convives. La présidente du conseil d’administration de la Fondation, Mme Carole Marchand et la directrice du Centre collégial de Mont-Tremblant, Mme Diane Aitken ont présenté une vidéo mettant en lumière le témoignage de quatre étudiants anciens et présents – issus d’une même famille – pour qui le Centre collégial a changé le cours de leur parcours académique et leur parcours de vie.  C’est avec émotion que tous ont applaudi cette preuve concrète de l’ensemble des possibilités offertes aux jeunes pour qu’ils s’épanouissent pleinement dans leur région.

Hommage aux bâtisseurs

Dans le cadre du 10e anniversaire du Centre collégial et dans la foulée des bonnes nouvelles confirmées ces derniers mois, la Fondation du CSTJ ainsi que la direction du Centre collégial ont souhaité rendre un hommage bien senti aux « bâtisseurs » de ce projet collectif devenu réalité. C’est ainsi que la contribution essentielle des membres constituant le comité de concertation initial a été soulignée.  MM. Sylvain Pagé, Paul Calce, Patrice Forget, Paul Bolduc, Pierre Pilon, Luc Brisebois, Yvan Paradis, Ronald Provost et Denis Chalifoux ont chaudement été applaudis durant cet hommage. 

« Ces personnes ont porté avec tant de conviction notre vision d’avenir pour notre développement collectif.  Que de chemin parcouru!  Que de réunions, de stratégies et de négociations pour en arriver enfin à cette annonce tant attendue! Le Centre collégial de Mont-Tremblant élira domicile dans un campus à sa mesure d’ici l’automne 2020 et c’est en grande partie grâce à eux. Ils ont été le moteur de toute une communauté qui a cru et porté le projet avec nous, nous leur en serons toujours reconnaissants », a déclaré Diane Aitken, directrice du Centre collégial.

La Fondation du Cégep de Saint-Jérôme tient à remercier les membres du comité organisateur, le président d’honneur, les commanditaires, les invités ainsi que la communauté de Mont-Tremblant pour leur participation à l’événement. Depuis le début de l’activité, ce sont plus de 300 000k$ qui ont été remis aux étudiants du Centre collégial Mont-Tremblant pour les soutenir dans leurs études supérieures à Mont-Tremblant.


Alexandre Alain au micro de Catherine Perrin!

Alexandre Alain, en compagnie de Martin Leclerc, journaliste sportif, et de Catherine Perrin. (Photo: Service des communications et du recrutement – CSTJ)

Alexandre Alain, le porte-parole du CSTJ et joueur du Rocket de Laval, était au micro de Catherine Perrin, lundi dernier, dans le cadre de l’émission Médium large, diffusée sur les ondes d’ICI Radio-Canada Première (95,1 FM).

En compagnie du journaliste sportif Martin Leclerc et de la conseillère pédagogique de l’équipe des Saguenéens, Johanne Leblanc, il s’est entretenu de réussite scolaire et de sport d’élite.

On vous invite à écouter, en rappel,
son intervention!

 

Match bénéfice au profit de la Fondation

  • Achetez des billets pour le match du 8 février en utilisant le code promo CSTJ2019.
    Vous bénéficierez ainsi d’un rabais sur le prix du billet, en plus de faire un don à la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme!

  • Lors du match, participez au tirage moitié-moitié au profit de la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme!

 


Le CSTJ se dote d’un conseiller en développement durable

Joey Leckman est le nouveau conseiller en développement durable du CSTJ. (Photo : gracieuseté Eva Mavros)

Si le Cégep de Saint-Jérôme a adopté un virage vert, il y a quelques années, beaucoup reste encore à faire pour que notre Collège devienne un chef de file en matière d’écoresponsabilité.  Pour l’aider à atteindre cet ambitieux objectif, il a récemment engagé un conseiller en développement durable.

Ce nouveau poste est occupé par Joey Leckman, enseignant au Département d’éducation physique.  À raison de 3 jours par semaine, il veillera à la création ainsi qu’au déploiement de programmes, processus et projets mobilisateurs visant à sensibiliser la communauté collégiale dans le but de développer une conscience collective quant aux différentes dimensions du développement durable (dimension environnementale, dimension sociale, dimension économique).

Ses interventions toucheront plus particulièrement la gestion des matières résiduelles, la gestion de l’eau potable, l’économie d’énergie, la valorisation des espaces verts ainsi que la mobilité durable.

Dans le cadre de son mandat, Joey agira à titre de personne-ressource pour le Collège en matière de développement durable et produira un plan d’action afin que le CSTJ devienne un milieu d’études et de travail plus respectueux de l’environnement.


Match bénéfice du Rocket au profit de la Fondation : Le hockey au profit de la santé!

Qu’on soit amateur de hockey ou pas, impossible de résister à l’envie de se réunir entre amis pour regarder un bon match! Laissez-vous emporter par l’ambiance électrisante de la foule en délire qui encourage ses joueurs préférés, en assistant au match du Rocket de Laval au profit de la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme, le 8 février, dès 20 h, à la Place Bell (1950, rue Claude-Gagné).

Plus qu’une simple partie de hockey, cet événement se veut aussi une occasion pour vous d’encourager la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme. En effet, une partie de la vente des billets de ce match – offerts au prix spécial de 25 $ – servira à financer son projet de bonification de l’équipement technologique du Centre de simulation haute-fidélité du Cégep de Saint-Jérôme et du Centre collégial de Mont-Laurier.

L’argent permettra notamment l’acquisition d’équipements à la fine pointe de la technologie qui serviront à la formation des futures infirmières, notamment en périnatalité, en pédiatrie, en médecine, en chirurgie, en chronicité et en ambulatoire.

« Nos étudiants pourront s’exercer et raffiner leurs compétences en étant confrontés à toutes les situations auxquelles ils devront faire face au terme de leur parcours académique », mentionnent Sylvie Marsan et Annie Denoncourt, les coordonnatrices du Centre de simulation en soins infirmiers.

Cette initiative de la Fondation s’inscrit dans le cadre de la campagne majeure Voir grand pour soigner, dont l’objectif s’élève à 1,6 M$. 

Une seconde fierté

Lors du match, non seulement la communauté du Cégep de Saint-Jérôme encouragera sa fondation en participant au financement du Centre de simulation haute-fidélité (par la vente de billets et du tirage moitié-moitié), mais pourra également voir son protégé Alexandre Alain, à l’œuvre.

Cet ancien étudiant qui évolue aujourd’hui au sein du Rocket de Laval demeure une grande fierté pour le CSTJ. Reconnu pour ses performances académiques prodigieuses (il a terminé son DEC avec une cote R de 34,471 !) et ses exploits sportifs remarquables, il incarne parfaitement les valeurs du Collège !

En répondant présent à l’évènement du 8 février, vous poserez donc un geste généreux tout en vous faisant plaisir! Célébrez ce beau mariage entre la détermination académique et le hockey en assistant au match du Rocket le 8 février! GO ROCKET, GO!

Deux moyens d’encourager le CSTJ :

  • Achetez des billets pour le match du 8 février en utilisant le code promo CSTJ2019.
    Vous bénéficierez ainsi d’un rabais sur le prix du billet, en plus de faire un don à la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme!

  • Lors du match, participez au tirage moitié-moitié au profit de la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme!

 


«  Le Cégep de Saint-Jérôme m’a vraiment fait grandir » – Alexandre Alain

Alexandre Alain est le nouveau porte-parole du Cégep de Saint-Jérôme et de ses centre collégiaux de Mont-Tremblant et Mont-Laurier. (Photo : Service des communications et du recrutement)

Pratiquer un sport de haut niveau tout en poursuivant des études supérieures, c’est possible! Parlez-en à Alexandre Alain, un diplômé en Sciences de la nature au Cégep de Saint-Jérôme qui évolue désormais au sein du Rocket de Laval, l’équipe affiliée au Canadien de Montréal.

Le jeune hockeyeur de 21 ans a décroché son diplôme d’études collégiales avec les plus grands honneurs : il a cumulé une cote R de 34.471, ce qui lui a valu le trophée Marcel Robert, le titre de joueur-étudiant par excellence de la Ligue canadienne de hockey, la bourse Cendrine Browne, le prix d’excellence Guy Lafleur ainsi que  la bourse d’excellence académique de l’Alliance Sports-Études. Tout ça, pour l’année 2018 uniquement!

Pas étonnant qu’Alexandre – qui souhaite devenir médecin ou physiothérapeute – n’ait eu aucune difficulté à être admis à l’université de son choix!  D’ailleurs, il estime que son passage au Cégep de Saint-Jérôme – qui est le seul cégep membre du réseau de l’Alliance Sport-Études dans les Laurentides – a contribué à sa réussite en lui permettant de développer son plein potentiel.

Alexandre Alain lors du match d’ouverture de la saison à domicile, le 12 octobre. (Photo : gracieuseté L’Aréna du Rocket inc.)

« Les profs étaient prêts à m’aider et à passer des heures de plus dans leur bureau pour me transmettre la matière. Ils voyaient les efforts que je mettais dans mes études et étaient prêts, eux aussi, à mettre des efforts pour que je réussisse. J’ai eu une belle relation avec eux : ils étaient compréhensifs quand je devais m’absenter pour des entraînements ou des matchs. Ils s’intéressaient à moi, à mon sport et à mes résultats scolaires. Même chose pour le personnel des autres services. J’ai vraiment senti que ce n’était pas une obligation pour eux, ils y croyaient vraiment! C’est ça qui m’a permis de performer au hockey et à l’école », fait-il valoir.

Outre le contact qu’il a eu avec le personnel du Collège, Alexandre a également apprécié l’ambiance chaleureuse et le climat d’entraide qui règne au Cégep de Saint-Jérôme.

« J’étais souvent au Carrefour des sciences de la nature. La chimie, la physique, les maths, ça peut être difficile parfois et c’est l’fun d’avoir l’aide d’autres étudiants. Quand j’avais des temps libres, j’y allais pour faire mes travaux. Ça m’a permis de rencontrer de nouvelles personnes, de grandir et de trouver d’autres outils pour m’aider dans mes études. J’y ai tissé des liens d’amitié et d’entraide que je n’aurais pas eus autrement, car avec le hockey, on est souvent à l’extérieur », explique-t-il.

Une formation de qualité

Le jeune homme – qui est désormais inscrit à l’Université Laval – croit que la formation qu’il a reçue au Cégep de Saint-Jérôme l’a bien préparé pour la suite de ses études.

« On le sait : à l’université, il faut être autonome et débrouillard. Particulièrement quand on est inscrit à un programme à distance, comme moi. Le Cégep de Saint-Jérôme sait quels sont les défis auxquels seront confrontés les étudiants et met tout en place pour bien les préparer à y faire face. Je me sens prêt pour faire face à ce nouveau chapitre de ma vie! », conclut-il.

Pour en savoir plus sur les différents programmes préuniversitaires et techniques offerts au Centre collégial de Mont-Tremblant, venez nous visiter lors de notre soirée d’information, le 6 novembre, de 9 h à 21 h.  


446 coureurs ont pris part à la 8e Course des Vikings 

Quelque 446 coureurs ont chaussé leurs espadrilles pour prendre part à la 8e Course des Vikings du Cégep de Saint-Jérôme (CSTJ), le 3 octobre, dans le boisé derrière le centre Notre-Dame.

Année après année, l’engouement pour cette compétition sportive amicale ne se dément pas, comme en témoigne le taux de participation. En effet, l’événement a réuni des jeunes et des employés issus de neuf établissements scolaires de la région de niveaux primaire à universitaire.  D’ailleurs, 72 employés du CSTJ ont participé à l’événement, ce qui constitue un record.

L’objectif de la course, c’est de faire bouger les gens. Tout au long du parcours de 3,5 km – parsemé d’une douzaine d’épreuves accessibles à tous – les coureurs sont invités à se surpasser, mais surtout à s’amuser!

Mentionnons que cet événement est organisé par le Département d’éducation physique, en collaboration avec la Direction de la vie étudiante et la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme. Plusieurs programmes du Cégep de Saint-Jérôme ont également été mis à contribution lors de l’événement, notamment Techniques juridiques, Gestion d’établissement en restauration, Gestion et intervention en loisir, Génie mécanique et Arts, lettres et communications, profil journalisme. La générosité des commerçants de la région a aussi été sollicitée pour la remise de prix de participation.

Les organisateurs promettent un retour de l’événement l’année prochaine et souhaitent toucher encore plus d’élèves et d’écoles de la région.

Pour plus d’information, nous vous invitons à aller voir la page Facebook.

Les gagnants en bref :

Catégorie équipes:

  1. Gary 51:21
  • Élie Désilets
  • Julien Massé
  • Nathan Grondines
  1. Les Calinours 52:41
  • Vincent Houde
  • Nicolas Dalbec-Constant
  • Elliot Collard
  1. Les Woks 58:10
  • Mathis Paquin-Breault
  • Étienne Rochefort
  • Mikaël Capaz

Catégorie employées (femmes)

  1. 18:11 Véronique Labonté (A-N Morin) 
  2. 18:59 Karine Duplantie (ÉD. PHYS.-CSTJ)
  3. 19:23 Josiane Prince (ÉD. PHYS.-CSTJ)

Catégorie employés (hommes)

  1. 16:53 Steve Audet (SAS-CSTJ)
  2. 17:42 Christian Kelly (ÉD. PHYS.-CSTJ)
  3. 18:13 Lauran Ayotte (PHILO-CSTJ)

Catégorie étudiantes/élèves (femmes)

  1. 19:27 Amy Ellis
  2. 19:33 Jasmine Laurence
  3. 19:40 Emma Urness

Catégorie étudiants (hommes)

  1. 15:53 Gabriel Desbiens
  2. 16:14 Samuel Collon
  3. 16:20 Élie Désilets

Nomination – Direction adjointe aux études_Service des ressources didactiques et gestion des programmes

Le comité exécutif du Collège a procédé à la nomination de Mme Julie Pelletier au poste de directrice adjointe aux études – Service des ressources didactiques et gestion des programmes.

Détentrice d’une maîtrise en études littéraires et d’une maîtrise en administration des affaires (MBA), Mme Pelletier cumule plus de 20 ans d’expérience en enseignement au collégial ainsi qu’à l’université.  De même, elle a œuvré pendant de nombreuses années comme gestionnaire de projets de recherche et d’innovation pédagogique au Cégep de Sherbrooke. 

Ayant maintes fois démontré sa capacité à mobiliser des équipes multidisciplinaires autour de défis et d’objectifs ambitieux, Mme Pelletier est également reconnue pour ses habiletés communicationnelles, sa rigueur et son intégrité.  

Son riche parcours professionnel ainsi que sa compréhension de la réalité des enseignants et des enjeux liés à la pédagogie constituent un atout solide pour relever les défis liés aux mandats qui lui seront confiés.

Son entrée en fonction reste à déterminer.  Toutes nos félicitations!


Création et exploration culturelle : Un nouveau programme pour « créer » son avenir

Observer, analyser et comprendre le monde qui t’entoure à travers l’art : voilà ce que te propose le nouveau programme préuniversitaire Arts, lettres et communication – Création et exploration culturelle qui sera offert, dès l’automne 2018, au Centre collégial de Mont-Tremblant.

Ce programme – qui s’échelonne sur quatre sessions – propose une solide formation multidisciplinaire qui ouvre les portes d’une multitude de programmes à l’université.

Grâce à celui-ci, les élèves de la Commission scolaire des Laurentides qui désirent étudier en arts et lettre n’auront plus à s’exiler; ils pourront désormais le faire dans leur région!

Un programme axé sur les intérêts de l’étudiant

Comme son nom l’indique, ce parcours accorde une place importante à la création. D’ailleurs, au moins un cours (entre 45 et 60 h) y est dédié, chaque session.

« On veut vraiment que les étudiants qui choisissent ce programme sentent qu’ils ont le droit de créer ce qu’ils veulent. Musique, théâtre, cinéma, peinture, bande dessinée : presque tout est possible! On souhaite aussi que ce processus-là soit ancré dans le réel. Le but n’est pas de créer pour le plaisir de la chose : on veut qu’il y ait un discours, un argumentaire derrière ça qui parle de notre société, des événements qui la marquent et des gens qui la composent.

« On n’est pas dans le pelletage de nuages, c’est du concret. Par le biais de projets, les étudiants développent des compétences qui leur seront utiles par la suite, que ce soit à l’université ou sur le marché du travail. À titre d’exemple, les étudiants apprendront à communiquer de manière précise des idées, à rédiger des textes, à avoir un esprit critique aiguisé, ou encore, à mener un projet à terme », explique Alexandre Dupuis, un des enseignants du Centre qui a participé à la mise sur pied de ce nouveau programme unique en son genre dans les Laurentides.

S’ajoute à cela un volet « exploration culturelle », où les jeunes analyseront des œuvres qui ont marqué l’histoire, qu’elles soient « classiques » ou issues de la culture populaire.

« Quand on a construit ce programme, on s’est mis à la place de l’étudiant. On ne voulait pas « penser en prof« . On s’est questionné à savoir ce qui intéresserait un jeune de 17 ans. A-t-il envie de faire de l’analyse littéraire? Non. C’est pourquoi on va étudier des choses qui l’interpellent comme des films d’horreur, des bandes dessinées ou encore, des séries télé. Ces éléments constituent un prétexte pour aborder différentes notions, au même titre qu’une œuvre écrite au XVIe siècle par Montaigne! », plaide M. Dupuis.

À qui ça s’adresse ?

Quand on demande à M. Dupuis de nous dresser le portrait type de l’étudiant en Arts, lettres et communication – Création et exploration culturelle, le premier mot qui lui vient à l’esprit est « curieux ».

« Ça prend quelqu’un d’ouvert qui a envie de faire des découvertes et qui est intéressé par le domaine des arts. Pour le reste, c’est très large. Les arts et lettres, ça regroupe plein de choses : il y en aura vraiment pour tous les goûts », promet-il.

Pour en savoir plus, consulte la page-programme!

En route vers l’université

Ce programme multidisciplinaire ouvre les portes d’une multitude de programmes à l’université dont le seuil d’admission est de diplôme d’études collégiales (DSC), notamment dans les domaines suivants :

  • Arts visuels
  • Cinéma
  • Design
  • Théâtre
  • Marketing
  • Journalisme et médias
  • Relations publiques
  • Affaires publiques
  • Communication politique
  • Rédaction professionnelle
  • Études littéraires
  • Droit
  • Enseignement
  • Sciences humaines
  • Et plus encore!

Viens nous rencontrer!

Haut de la page

En route vers la 10e rentrée du Centre collégial de Mont-Tremblant!

Les vacances d’été sont terminées pour les étudiants du Centre collégial de Mont-Tremblant (CCMT). Le 20 août dernier était jour de rentrée pour les 136 étudiants inscrits dans les programmes de Sciences de la nature, Sciences humaines , Techniques de gestion de commerces ainsi que dans le Cheminement Tremplin DEC.

Accueil des étudiants 

Un dîner d’accueil se tiendra le 5 septembre prochain afin de favoriser l’intégration des étudiants et leur faire découvrir les nombreuses possibilités offertes par leur nouvel environnement d’études. Une épluchette de blé d’Inde, des grignotines ainsi que des jeux d’habiletés extérieurs seront offerts à tous.

Le CCMT a 10 ans!

À l’automne 2008, le CCMT, faisait son entrée sur le circuit des établissements collégiaux.  Depuis ce temps, plus de 300 diplômés se sont dirigés avec succès vers l’université ou le marché du travail. L’arrivée du centre au sein de la communauté aura favorisé l’accessibilité à l’enseignement supérieur en région et permis aux jeunes de demeurer dans leur milieu et d’y obtenir un diplôme de qualité.

Afin de souligner les 10 ans du centre, un logo a été spécialement conçu. D’ailleurs, l’ensemble des activités 2018-2019 du CCMT seront organisées avec une « touche » spéciale 10e anniversaire (activité de la rentrée d’automne et d’hiver, soirées d’information, soirée des huîtres, colloque multidisciplinaire, remise des bourses des non-finissants, graduation, Mérite étudiant, etc.). 

 

Un bâtiment permanent pour le campus de Mont-Tremblant!

Plus grand, ensemble : cette devise a pris tout son sens, le 6 août dernier, lors de l’annonce de la construction d’un bâtiment permanent pour accueillir le CCMT par la ministre responsable de l’Enseignement supérieur, Hélène David. En effet, ce projet est le fruit de la concertation et de la mobilisation de la communauté locale. Cette nouvelle arrive à point, alors que l’établissement s’apprête à célébrer son 10e anniversaire, cette année!

Le nouveau bâtiment sera construit au cœur de l’Îlot sportif Érik Guay, à Mont-Tremblant. D’une superficie de 1885 mètres carrés (soit près du double des installations actuelles!), il accueillera notamment des laboratoires scientifiques et informatiques, une bibliothèque, une cafétéria ainsi que des aires d’études communes.

Grâce à cette nouvelle infrastructure, le CCMT aura désormais les moyens de ses ambitions et pourra bonifier sa carte de programmes pour mieux répondre aux besoins de la population.

Équipe masculine de Rugby faisant partie du RSEQ

Une toute nouvelle équipe sportive de rugby masculin faisant partie du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) verra le jour  cet automne. Les Blizzards du CCMT participeront à plusieurs parties pour la toute première fois dans la région de Québec. Ils affronteront le Cégep de Limoilou le 16 septembre, le Cégep de Victoriaville le 30 septembre et  à nouveau
le Cégep de Limoilou le 14 octobre.  Le Cégep Garneau accueillera le championnat qui se déroulera le 21 octobre.  Il est à noter que la division nord-est compte 7 équipes chez les garçons.

Les étudiants-athlètes à temps plein provenant des centres de Mont-Laurier, Mont-Tremblant et Saint-Jérôme pourront faire partie de l’équipe. Un camp de sélection débutera dès cette semaine afin que l’équipe officielle soit formée le 30 août. 

La direction du CCMT et de la vie étudiante sont très heureuses de l’arrivée de cette équipe sportive au sein de son établissementCela confirme l’intérêt des jeunes envers cette discipline encore peu connue à travers le réseau collégial. L’engouement dans la région est grandissant pour ce sport et les jeunes étudiants-athlètes seront fiers de porter pour la première année, le chandail des Blizzards du CCMT.

Bonne rentrée à tous!


Marie-Aube Simon nommée directrice des opérations au CDCQ

À la suite de la recommandation unanime du comité de sélection, le comité exécutif du Collège a procédé à la nomination de Mme Marie-Aube Simon à titre de directrice des opérations au Centre de développement des composites (CDCQ).

Sous la gouverne de la directrice générale du CDCQ, Mme Simon aura la responsabilité de l’ensemble des activités du Centre, notamment :  la gestion des ressources humaines, matérielles et financières, la supervision des offres de service et des rapports techniques, la rédaction de demandes de subvention, le développement des affaires et la représentation auprès des entreprises et associations du secteur des composites.

Le parcours professionnel de Mme Simon témoigne d’une solide expertise de près de 20 ans dans l’accompagnement d’entreprises et d’organismes dans la mise en œuvre de leurs projets de démarrage, d’expansion, d’innovation (R-D) et de formation.  De même, Mme Simon a été appelée au cours de sa carrière à gérer des équipes de travail et à mobiliser plusieurs ressources-clés issues de différents milieux, pour la réalisation de mandats d’envergure.

Depuis 2012, Mme Simon œuvrait à Direction de la formation continue, des services aux entreprises et de l’International, comme conseillère aux entreprises.   Ayant notamment contribué à l’élaboration de formations pour le secteur technique, Mme Simon a collaboré avec les enseignants provenant de différents départements ainsi qu’avec les chargés de projets et techniciens travaillant au sein du CDCQ et de l’Institut du véhicule innovant (IVI). 

Mme Simon détient un baccalauréat en bioagronomie ainsi qu’une maîtrise en biologie végétale de l’Université Laval. 

Sa formation scientifique, doublée de sa grande capacité d’analyse lui permettront de cerner rapidement les besoins de développement et de croissance des PME.  De même, sa connaissance du secteur des matériaux composites lui permettra d’épauler efficacement l’équipe et d’appuyer la direction dans la réalisation de nouveaux projets innovants pour le CDCQ. 

Son dynamisme, son pragmatisme, sa capacité d’écoute et d’analyse ainsi que son habileté à établir des relations harmonieuses et productives avec différents intervenants, lui permettront de relever les défis inhérents à ses nouvelles fonctions avec brio.

Son entrée en fonction progressive est prévue pour le 4 septembre.

Toutes nos félicitations!